À propos

Depuis quelques années, la question de la décroissance des villes connait un net regain d’intérêt dans les travaux de recherche en sciences sociales. Au départ circonscrite aux anciennes villes industrielles, la décroissance urbaine s’est accentuée sous l’effet conjoint d’un développement inégal entre les territoires induit par la mondialisation et la métropolisation, de l’étalement urbain et plus récemment de la crise économique. Elle constitue aujourd’hui un phénomène global et l’une des facettes majeures de la réalité urbaine contemporaine.

Le projet Altergrowth financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour la période 2015-2018 a pour objectif d’aborder cette question de la décroissance urbaine dans une perspective comparée (France, Allemagne, Etats-Unis). Le projet cherche à analyser le phénomène de la décroissance urbaine au travers d’une double approche : une approche quantitative permettant de mesurer, décomposer et expliquer ce phénomène ; et une approche qualitative visant à comprendre comment les enjeux de la décroissance, suivant les contextes, sont construits socialement et politiquement, et quelles sont les réponses qui y sont apportées aux échelles nationales et locales. Plus généralement, le projet cherche à questionner le contenu et les conditions d’émergence de stratégies urbaines innovantes et « alternatives » dans des contextes de crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *